Infirmier de Santé Publique

Forum Algérien dédier aux Etudiants en Soins Infirmier
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 anatomie du coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hamdoud Ratiba

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 22
Localisation : zeralda
Date d'inscription : 25/04/2016

MessageSujet: anatomie du coeur   Mar 17 Mai - 17:49

Le coeur est un muscle qui se contracte sans cesse, dès les premiers mois de notre conception jusqu'à notre mort. Dans une vie entière, il battra environ 3 milliards de fois.  Il a pour fonction de pomper et propulser le sang vers tous les organes de notre corps. Il pompe environ 5 litres de sang à la minute.


Vue ventrale du coeur.

Le coeur comporte quatre cavités : deux oreillettes et deux ventricules. À chaque battement, il y a d'abord les oreillettes qui se contractent et forcent plus de sang dans les ventricules qui se contractent à leur tour et propulsent le sang vers tout le corps. Mais le mouvement du sang se fait en circuit fermé, car il n'y a pas de communication entre la partie droite et la partie gauche du coeur.

    Le sang non oxygéné entre dans l'oreillette droite par les veines caves supérieure et inférieure. Les oreillettes se contractent et le sang dans l'oreillette droite passe alors dans le ventricule droit. À l'entrée du ventricule droit, il y a une valve, la valve tricuspide (ou auriculo-ventriculaire) qui empêche le reflux du sang vers l'oreillette droite. Lorsque les ventricules se contractent, le sang est ensuite dirigé, dans l'artère pulmonaire, vers les poumons pour y être oxygéné. Juste à l'entrée de l'artère pulmonaire, il y a une autre valve, la valve sigmoïde (ou pulmonaire) qui prévient le reflux du sang dans le ventricule droit. Puis, le sang revient au coeur dans l'oreillette gauche par la veine pulmonaire. Lors de la contraction auriculaire, le sang dans l'oreillette gauche passe dans le ventricule gauche, et là aussi il y a une valve qui prévient le reflux du sang vers l'oreillette, c'est la valve mitrale (ou auriculo-ventriculaire). Finalement, lors de la contraction ventriculaire, le sang est propulsé dans l'aorte et se dirigera vers tout le corps. Encore une fois, il y a une valve juste à l'entrée de l'aorte, la valve aortique, qui prévient le reflux du sang dans le ventricule gauche.

    Tout ceci, bien sûr, se passe en moins d'une seconde, ou environ une seconde en comptant le temps de relaxation du coeur. La phase de contraction du coeur se nomme la systole, et la phase de relaxation se nomme la diastole. Cette succession de systoles et diastoles se produit de façon autonome. En effet, le coeur bat par lui-même, tout ce qu'il a besoin pour battre c'est du sang bien oxygéné, et ayant suffisamment de nutriments, circulant dans son propre muscle. En passant, la circulation sanguine dans le coeur lui-même se nomme la circulation coronarienne. L'automaticité du coeur relève de deux principales structures : le noeud sinusal et le réseau de Purkinje qui innerve le muscle cardiaque des ventricules.


Vue dorsale du coeur



Section longitudinale du coeur.



Section transversale du coeur.
Revenir en haut Aller en bas
 
anatomie du coeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ouverture du pericarde version Arathos
» Anatomie du coeur
» anatomie os frontal
» 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps
» Solennité du Sacré-Coeur de Jésus et commentaire du jour "Réjouissez-vous avec moi,..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infirmier de Santé Publique  :: Espace des étudiant infirmier :: Cour et support théorique :: SEMESTRE 1 :: Anatomie Physiologie-
Sauter vers: