Infirmier de Santé Publique

Forum Algérien dédier aux Etudiants en Soins Infirmier
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les allergies alimentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
amel zemouchi
Supermoderateur
Supermoderateur
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 20
Localisation : alger
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Les allergies alimentaires   Ven 27 Mai - 22:19

Une allergie alimentaire est une réaction excessive du système immunitaire à un aliment qui est normalement inoffensif. Cette réaction peut être immédiate ou retardée.
Environ 6 à 8 % des enfants ont des allergies alimentaires. À elle seule, l’allergie aux arachides touche de 1 à 2 % des tout-petits. Dans la majorité des cas, l’allergie disparaîtra avant l’âge de 5 à 7 ans. Pour certains allergènes, jusqu’à 80 % des enfants auront cette chance.

 les 10 aliments suivants sont considérés comme les allergènes responsables de la majorité des réactions allergiques graves :

  • les arachides
  • le blé
  • les fruits de mer (poissons, 
    crustacés et mollusques)
  • les graines de sésame
  • le lait


  • les noix
  • les œufs
  • le soya
  • les sulfites
  • la moutarde

Les symptômes

Les signes et symptômes associés à une allergie alimentaire peuvent se manifester dans les minutes, les heures ou les jours suivant l’ingestion d’un allergène.
Les plus fréquents sont :

  • eczémaurticaire, plaques rouges enflées;

  • pleurs, irritabilité;

  • difficulté à dormir, changement rapide de l’état général;

  • vomissements en jet, diarrhée à répétition, constipationtenace;

  • retard de croissance ou gain de poids insuffisant;

  • asthme, difficultés à respirer, enflure des lèvres, de la langue et de la gorge.


Certains de ces symptômes peuvent indiquer que votre enfant fait une réaction allergique grave. Par exemple :

  • son état général change rapidement de façon importante (ex. : irritabilité, somnolence, perte de connaissance);
  • ses lèvres ou sa langue enflent;
  • il respire difficilement;
  • il vomit.

Consultez alors immédiatement un médecin.

Les enfants les plus à risque

Les enfants les plus susceptibles de présenter une allergie alimentaire sont ceux qui :

  • ont déjà une allergie alimentaire;

  • souffrent d’eczéma, d’urticaire, d’asthme ou de rhume des foins;

  • présentent des antécédents familiaux d’allergie (alimentaire ou autre), d’eczéma, d’urticaire, d’asthme ou de rhume des foins.


Allaitement et allergies
Des études ont démontré un lien entre l’allaitement exclusif durant les 4 à 6 premiers mois de la vie et la prévention des allergies. Par ailleurs, l’adoption d’une diète particulière (restrictions ou éliminations alimentaires) de la mère durant la grossesse ou l’allaitement n’aurait pas d’effet protecteur sur les allergies alimentaires, même si l’enfant est à risque.

Allergies et introduction des aliments complémentaires

Bébé est physiquement prêt à manger des aliments complémentaires vers 6 mois. Par ailleurs, l’introduction hâtive des aliments complémentaires – c’est-à-dire avant l’âge de 4 mois - augmenterait le risque d’allergies, selon les spécialistes.
Toutefois, contrairement à ce qui a été longtemps recommandé, retarder l’introduction de certains aliments au-delà de 6 mois ne préviendrait pas l’apparition d’allergies. Il n’existe pas de preuve scientifique démontrant que l’introduction plus tardive des aliments allergènes protégerait un enfant contre les allergies plus tard. Au contraire, cela pourrait même augmenter le risque.
Si vous croyez que votre enfant a eu une réaction allergique à un aliment, il est important de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic.
C’est pourquoi la Société canadienne de pédiatrie, les Diététistes du Canada, l’Association québécoise des allergies alimentaires et le guide Mieux vivre avec notre enfant ne recommandent plus d’attendre à un âge donné pour introduire un aliment allergène, par exemple du poisson ou un blanc d’œuf. Cette recommandation est également valable pour les enfants à risque de développer des allergies comme ceux dont un membre de leur famille a déjà une allergie. Les parents de ces enfants devraient toutefois discuter de la situation avec leur médecin afin de savoir comment réagir en cas de problème et ainsi être plus rassurés.
Vous pouvez cependant prendre des précautions pour pouvoir identifier l’aliment responsable en cas de réaction allergique. Lorsque votre bébé commencera à manger des aliments solides, assurez-vous d’introduire un seul aliment à la fois. Commencez par 5 ml de purée et augmentez graduellement la quantité. Il est déconseillé de lui donner un aliment cru lorsqu’il en mange pour la première fois. La cuisson diminue l’effet allergène des aliments, particulièrement des fruits et légumes.
Au début, évitez de lui donner des aliments qui contiennent plusieurs allergènes et attendez de 3 à 5 jours avant d’offrir un nouvel aliment. Ainsi, si votre enfant présente des symptômes d’allergie, vous pourrez en connaître la cause.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les allergies alimentaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les allergies alimentaires sur Arte +7
» allergies alimentaires: responsabilité?
» Allergies alimentaires
» Les ressources alimentaires, impact sur la faune et la flore
» Les troubles alimentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infirmier de Santé Publique  :: Espace des étudiant infirmier :: Cour et support théorique :: SEMESTRE 2 :: Nutrition et diététique-
Sauter vers: