Infirmier de Santé Publique

Forum Algérien dédier aux Etudiants en Soins Infirmier
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le syndrome de fatigue chronique (SFC) chez les femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fella Djari
Supermoderateur
Supermoderateur
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 22
Localisation : alger
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Le syndrome de fatigue chronique (SFC) chez les femmes   Sam 21 Mai - 23:20

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) chez les femmes


La fatigue chronique peut réduire considérablement notre qualité de vie. Dans cet article, nous vous expliquerons comment la prévenir, quels sont ses symptômes et quels sont les traitements les plus apporpriés pour la guérir.





Le syndrome de fatigue chronique (SFC) est une maladie complexe qui affecte énormément la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes. D’après les statistiques, il y a cinq fois plus de femmes que d’hommes qui sont touchées par le SFC, c’est-à-dire que pour une raison particulière, elle touche plus defemmes. Des douleurs, une fatigue extrême, de la dépression… les effets de ce trouble sont multiples et il est important d’arriver à comprendre quelles en sont les causes et comment le traiter !
Les effets du syndrome de fatigue chronique sont difficiles pour les personnes qui en souffrent, car d’une manière ou d’une autre, elles finissent par s’isoler dans leur propre maladie, car il leur est difficile d’aller travailler et même d’avoir une vie sociale. Tout effort implique une fatigue extrême et leur corps endolori les oblige à prendre du repos. Mais pourquoi cela arrive-t-il ? Et surtout, que pouvons-nous faire ?

Les symptômes du syndrome de fatigue chronique :

Les personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique affirment que chaque jour est pour eux un défi à surmonter. Les symptômes de cette maladie gênante et douloureuse sont multiples et correspondent tous à un même patron :

  • Les symptômes se manifestent entre 25 et 50 ans.
  • Le corps est constamment endolori ; certaines personnes affirment qu’une simple pression sur le cou ou sur le dos suffit à déclencher une douleur terrible.
  • Le douleur musculaire est une sorte de brûlure. Dans les premières phases de la maladie, on peut la confondre avec les douleurs occasionnées par lagrippe, la même fatigue générale que l’on ressent dans les muscles et dans lesos. La douleur n’est pas localisée, elle est générale.
  • Une fatigue permanente. Les personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique se sentent tellement fatiguées qu’elles ont du mal à réaliser les tâches ménagères, à s’occuper des enfants et même à faire leur propre toilette. Elles ressentent des douleurs même en se brossant les cheveux.
  • Les crises d’insomnie sont habituelles.
  • Des problèmes aux intestins.
  • Des vertiges.
  • Des migraines.
  • Des altérations de l’humeur dues à la douleur et à la fatigue. Des événements légèrement stressants ou angoissants se traduisent par une douleur physique plus intense chez les patients. Parfois, la perte d’un être cher peut aggraver considérablement le syndrome de fatigue chronique.
  • Le syndrome de l’oeil sec. Son apparition est fréquente lorsque l’on souffre du syndrome de fatigue chronique.
  • Des altérations du rythme de production des hormones surrénales.

Quelles sont les causes du syndrome de fatigue chronique ?

Jusqu’à présent, les spécialistes n’on pas pu déterminer les causes de ce syndrome. On a longtemps pensé qu’il était dû aux circonstances suivantes :

  • Le virus d’Epstein-Barr (EBV) ou l’herpès virus humain de type 6 (HHV-6).
  • L’inflammation du système nerveux, en raison d’une mauvaise réponse du système immunologique.


Mais récemment, un travail a été publié dans le Journal of Translation Medicine où l’on identifiait huit protéines ayant un rapport avec son apparition, c’est-à-dire :

  • Un ensemble de molécules impliquées dans des processus immunologiques. Une légère altération de ces structures peut provoquer une faille dans notre système de défense et entraîner un malaise généralisé. Pour le moment, les analyses nous font espérer qu’il sera bientôt possible de connaître sa progression et de limiter ses effets.

Pourquoi le syndrome de fatigue chronique touche-t-il plus souvent les femmes ?

C’est une réalité évidente. Le syndrome de fatigue chronique touche en particulier les femmes. Étant donné l’insuffisance des données qui nous permettent de comprendre cette maladie, il semble que l’origine de ce trouble se situe dans notre système immunologique. D’une certaine manière, nos hormones pourraient elles aussi être en cause et la moindre altération de celles-ci affecterait les molécules de notre système immunologique, déclenchant ainsi le processus.Quasiment deux fois plus de femmes que d’hommes sont atteintes de SFC ; voilà pourquoi les spécialistes suggèrent les facteurs suivants comme possibles causes :

  • Le facteur héréditaire, les altérations hormonales, le stress et l’anxiété, les  défaillances du système immunologique.

Comment traiter le syndrome de fatigue chronique ?

Actuellement, hélas, il n’existe pas de traitement efficace pour guérir le syndrome de fatigue chronique. D’après les études dont nous avons parlé, il faudrait fortifier le système immunologique pour prévenir l’apparition du syndrome. Comment y parvenir ? En consommant de la vitamine C (des oranges, des citrons, des kiwis),de la vitamine B12, que l’on peut acheter dans les magasins de diététique et en pharmacie, et de la vitamine A, qui nous protège des infections (consommez des fruits et des légumes verts et rouges). Beaucoup de personnes atteintes de cette maladie ressentent une amélioration lorsqu’elles consomment ces vitamines.
Afin d’améliorer, la vie des patients, le traitement du syndrome de fatigue chronique se base sur les éléments suivants :

  • La thérapie cognitivo-comportamentale qui fournit aux patients un moyen d’affronter et d’améliorer leur qualité de vie personnelle et sociale.
  • Des techniques pour faciliter le sommeil.
  • Des médicaments pour diminuer la douleur, l’incommodité et la fièvre.
  • Des médicaments pour traiter l’anxiété (des anxiolytiques).
  • Des médicaments pour traiter la dépression (des antidépresseurs).

Chaque personne est un cas particulier et fait l’objet d’une attention personnalisée, et nous vous encourageons avant tout à adopter une alimentation adéquate pour protéger votre système immunologique !
Revenir en haut Aller en bas
 
Le syndrome de fatigue chronique (SFC) chez les femmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le syndrome de fatigue chronique
» Syndrome de Fatigue Chronique:
» syndrome de fatigue chronique
» Apnée du sommeil,toubles du sommeil et fatigue chronique
» Nouvelles pistes de recherche!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infirmier de Santé Publique  :: Espace des étudiant infirmier :: Cour et support théorique :: SEMESTRE 2 :: Sémiologie-
Sauter vers: