Infirmier de Santé Publique

Forum Algérien dédier aux Etudiants en Soins Infirmier
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'endoscopie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ilhemmehdadwafia
Supermoderateur
Supermoderateur


Nombre de messages : 21
Age : 19
Localisation : Staouali
Date d'inscription : 28/04/2016

MessageSujet: L'endoscopie   Lun 16 Mai - 22:51

***L'endoscopie est une méthode d'exploration et d'imagerie médicale ou industrielle qui permet de visualiser l'intérieur de conduits ou de cavités inaccessibles à l'œil.                                                                     L'endoscope est composé d'un tube optique muni d'un système d'éclairage. Couplé à une caméra vidéo on peut ainsi retransmettre l'image sur un écran.                                                                                                                    L'endoscopie peut être utilisée, soit pour le diagnostic, soit pour traiter une maladie (endoscopie opératoire). Il s'agit d'un terme générique qui recouvre des examens spécifiques par organe. Ainsi, la bronchoscopie est l’exploration des bronches, lacoloscopie, celle du côlon, la cystoscopie, celle de la vessie, la gastroscopie celle de l'œsophage ou estomac, etc.                                                                                                                                                 ***Les domaines d'application
-Oto-rhino-laryngologie
Effectuée sous anesthésie générale ou locale, la laryngoscopie directe permet de visualiser le larynx et les cordes vocales. La rhinofibroscopie permet l'examen des fosses nasales, du larynx et du pharynx. Enfin, la sinuscopie a pour but d'observer les sinus maxillaires et d'apprécier l'état de la muqueuse nasales. Une anesthésie locale précède l'examen.
Pneumologie
-La bronchoscopie permet d'observer la trachée et les bronches. L'examen se fait sous anesthésie locale ou générale. La pleuroscopie explore la cavité pleurale (l'espace entre 2 feuillets de la plèvre) sous anesthésie locale ou générale.
Gastro-entérologie
-La colonoscopie permet la visualisation du colon alors que la gastroscopie permet la visualisation de l'estomac.
En France,les endoscopies sont faites par des médecins gastro-entérologues. En Grande-Bretagne, elles peuvent être pratiquées par des infirmiers spécialisés où ils sont près de 350 (en 2009) à pratiquer ces actes1.
Endoscopie digestive hauteL'endoscopie œso-gastro-duodénale est réalisée à jeun sous simple anesthésie locale du pharynx, parfois associée à la prise d'un anxiolytique, rarement sous anesthésie générale. Elle nécessite un fibroscope souple muni à son extrémité d'un CCD couleur et d'une lumière froide. Il s'agit d'un examen désagréable mais indolore. Il permet d'explorer les parois œsophagiennes, gastriques et duodénales, ainsi que de réaliser des prélèvements (biopsies de la muqueuse ou d'une lésion et également de liquide gastrique, ...) et éventuellement de pratiquer des gestes thérapeutiques (hémostase, ablation de petites tumeurs, etc.). Ses indications principales sont le diagnostic et le suivi des ulcères gastro-duodénauxet des cancers, des lésions œsophagiennes primitives (cancers) ou secondaires au reflux gastro-œsophagien, ou encore le bilan d'une dysphagie ou d'une hémorragie digestive.
Endoscopie digestive basse : L'anuscopie se fait à l'aide d'un anuscope et permet de visualiser les hémorroïdes internes de même que la muqueuse anale et la ligne des cryptes. Elle est généralement complétée par une rectoscopie et précédée d'un examen de la marge anale.
• La rectoscopie est réalisée sans anesthésie à l'aide d'un tube rigide, avec ou sans lavement préparateur. Elle permet l'exploration de la muqueuse rectale sur environ 25 cm.
• La recto-sigmoïdoscopie ou coloscopie courte est réalisée avec un tube souple, sans anesthésie. Elle permet l'exploration du rectum et de la partie terminale du côlon (sigmoïde).
• La coloscopie totale enfin est réalisée après régime sans résidu et après lavement colique total. Elle est réalisée sous anesthésie générale, plus rarement sous simple sédation par anxiolytique. Elle permet l'exploration de la totalité du côlon et de la portion terminale de l'iléon. La coloscopie est indiquée en complément de l'examen clinique dans le bilan d'un saignement digestif bas (rectorragie, melæna), pour le dépistage sur facteurs de risque des tumeurs coliques bénignes (polypes, adénomes) et malignes (cancer du côlon) ou encore d'affections inflammatoires de l'intestin (maladie de Crohn, rectocolite hémorragique). Elle permet enfin la réalisation de gestes à visée diagnostique (biopsies) ou thérapeutique (ablation de polypes, ...). La coloscopie comporte des risques (lésion de la paroi colique, mauvaise tolérance de l'anesthésie générale, etc.).
-Cœlioscopie exploratrice :La cœlioscopie ou laparoscopie est réalisée sous anesthésie générale. Elle consiste à insuffler un gaz inerte (dioxyde de carbone) dans la cavité abdominale, puis à y introduire une caméra. Elle permet l'exploration de l'ensemble de la cavité abdominale, du péritoine ainsi que de la surface des viscères (foie, vésicule biliaire, parois intestinales, organes génitaux internes chez la femme, ...), et si besoin de réaliser un geste à visée diagnostique ou thérapeutique. La tolérance post-opératoire est très satisfaisante.
-Gynécologie/Obstétrique
La cœlioscopie permet l’observation des organes génitaux internes de la femme. Elle implique une anesthésie générale. L’hystéroscopie permet d’observer le canal du col de l’utérus, la cavité de l’utérus et la muqueuse qui le tapisse (l’endomètre). Elle est réalisée sous anesthésie locale ou générale si une intervention est prévue. La fœtoscopie (examen direct du fœtus), rare, se fait à l’hôpital sous anesthésie générale.
-Urologie
La cystoscopie est l’examen des parois de la vessie. Elle se pratique sans anesthésie chez la femme et sous anesthésie locale chez l’homme. Lorsqu’elle est effectuée dans un but thérapeutique, elle implique, pour les deux sexes, uneanesthésie loco-régionale par péridurale ou rachianesthésie, ou une anesthésie générale. L'urétéroscopie est l'examen endoscopique d'un uretère, ou des deux uretères. Elle se pratique en général sous anesthésie générale ou sousanesthésie loco-régionale. La néphroscopie est l'examen endoscopique du bassinet. Elle se pratique en général sousanesthésie générale ou sous anesthésie loco-régionale.
-Rhumatologie
L'arthroscopie est l’observation directe de l’intérieur d’une grosse articulation. Elle est faite sous anesthésie,locale ougénérale.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'endoscopie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Endoscopie à refaire ..... Sniiiif
» endoscopie
» gastro-entérologue
» L’endoscope invention !!
» Gustavo Adolfo Rol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infirmier de Santé Publique  :: Forum généraux :: FAQ-
Sauter vers: