Infirmier de Santé Publique

Forum Algérien dédier aux Etudiants en Soins Infirmier
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pousse seringues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haddad meriem
Supermoderateur
Supermoderateur


Nombre de messages : 80
Age : 20
Localisation : Alger
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Pousse seringues    Lun 16 Mai - 22:02

Les pousse seringues électriques (PSE) ou seringues auto pousseuses (SAP), sont couramment utilisés en soins infirmiers. Il semble malheureusement que leur utilisation ne soit pas toujours optimale. Voici quelques éléments importants afin de les utiliser de façon plus judicieuse.<br>
<br>
<br>
Il existe de très nombreux modèles de PSE © Vincent Elmer Haerrig<br>
1. Principe de fonctionnement<br>
<br>
<br>
Les PSE comportent souvent les mêmes éléments, même si leur répartition peut différer- © Vincent Elmer Haerrig<br>
Le système combine des parties mécaniques, électriques et électroniques. La partie mécanique sert de support pour les différents types de seringues. Elle comprend un berceau et un piston qui vont recevoir le corps de la seringue. Le berceau est généralement muni d&apos;un capteur et d&apos;une encoche pour verrouiller la seringue. La collerette du piston se fixe sur le chariot du piston de seringue au moyen de griffes. Il comprend également un système de capteurs qui vont permettre de vérifier la bonne position de fixation du piston. Le piston du PSE se déplace grâce à un système de vis sans fin qui va littéralement pousser le contenu de la seringue vers le circuit patient. Cette partie mécanique est mue par un moteur électrique alimenté soit par le secteur, soit par une batterie. L&apos;utilisation d&apos;une batterie est primordiale pour la sécurité, puisqu&apos;elle permet une administration continue, même en cas de coupure de courant. Enfin la partie électronique, gère l&apos;ensemble des autres éléments. Cette partie fonctionne aujourd&apos;hui comme un véritable petit ordinateur capable non seulement de vérifier les débits, les pressions, mais également d&apos;effectuer de nombreux calculs de doses en fonction de protocoles divers.<br>
<br>
Les PSE sont plus ou moins sophistiqués en fonction de l’usage qu’on leur destine. Il existe trois principaux modes d’administration, du plus simple au plus perfectionné.<br>
<br>
Le mode perfusion continue<br>
Le mode Anesthésie Intraveineuse Totale (TIVA pour Total Intra Veinous Anaesthesia)<br>
Le mode AIVOC pour Anesthésie Intra Veineuse à Objectif de Concentration<br>
Les PSE comportent souvent les mêmes éléments, même si leur répartition peut différer- © Vincent Elmer Haerrig<br>
1.1. Le mode perfusion continue<br>
<br>
<br>
PUBLICITÉ<br>
<br>
C’est le plus simple, le plus basique et le plus utilisé. La très grande majorité des PSE sont destinés à cet usage. Il suffit de régler un débit en millilitres par heure et l’appareil le délivre. Les PSE modernes proposent de plus en plus de régler une dose/kg/heure (voir par minute ou par 24H), mais sans effectuer le calcul de posologie. C’est à dire que c’est l’opérateur lui même qui détermine la dose et non le PSE qui va la calculer selon un protocole. A ne pas confondre avec le mode TIVA. Ces pousse seringue récents disposent d’une base de donnée médicamenteuse qu’il est possible de modifier en fonction des protocoles locaux.<br>
<br>
1.2. Le mode TIVA<br>
<br>
Dans ce mode, l’utilisateur va régler le débit de perfusion, une posologie et c’est le PSE qui va décider de la quantité de produit à perfuser. Pour ces appareils, il faut renseigner l’âge du patient, son sexe et son poids. En fonction des algorithmes les champs à remplir peuvent différer. Plus souvent utilisés en anesthésie, plus rarement en réanimation, ils permettent par exemple de délivrer une dose d’induction (la dose pour endormir le patient au début d’une procédure), puis un débit constant en fonction de la posologie souhaitée.<br>
<br>
<br>
Un protocole d’induction pour le Sufentanil - © Vincent Elmer Haerrig<br>
1.3. Le mode AIVOC<br>
<br>
Ce mode est considéré comme étant un sous mode TIVA, mais son fonctionnement diffère assez largement, nous le traiterons donc de façon spécifique. Il propose de délivrer une médication selon deux principes :<br>
<br>
Soit une dose à objectif de concentration plasmatique, c’est à dire en quantité de médicament dans le plasma sanguin.<br>
Soit une dose à objectif de concentration au site d’action (le cerveau pour un hypnotique par exemple).<br>
Ce mode fonctionne avec des modèles pharmacocinétiques déterminés en fonction de la molécule choisie et des données du patient.



Revenir en haut Aller en bas
 
Pousse seringues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dent qui ne pousse pas
» Quel cri pousse la fourmi ?
» Un arbre pousse-t-il toute sa vie ?
» Qui pousse ces gens au suicide...
» je crois qu'une dent pousse en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infirmier de Santé Publique  :: soins infirmier-
Sauter vers: