Infirmier de Santé Publique

Forum Algérien dédier aux Etudiants en Soins Infirmier
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PRISE EN CHARGE DE L'Hémophilie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ait touati chaima
Supermoderateur
Supermoderateur


Nombre de messages : 68
Age : 20
Localisation : alger
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: PRISE EN CHARGE DE L'Hémophilie   Sam 14 Mai - 14:00


Pages hebdo Santé

Prise en charge de l’hémophilie
Inauguration d’un nouveau centre moderne à l’hôpital de Beni Messous
Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.01.16 | 10h00 Réagissez
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, inaugure le service de médecine interne au CHUA de Beni Messous.
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme...
Imprimer Envoyer à un ami Flux RSS Partager

Confrontés durant des années à des difficultés de prise en charge, la situation des hémophiles est aujourd’hui plus ou moins améliorée en Algérie, avec notamment la disponibilité des traitements nécessaires à cette maladie et assurés par l’Etat.

L’acquisition d’un nouveau Centre de traitement de l’hémophilie (CTH) subventionné par Bayer a été inauguré au CHU de Beni Messous à Alger par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière en présence de l’ambassadeur d’Allemagne et des responsables des laboratoires Bayer Pharmaceuticals.

Ce centre aux normes internationales permettra aux équipes soignantes d’offrir aux patients hémophiles des soins efficaces dans une enceinte moderne. Il sera accompagné d’un programme d’éducation thérapeutique visant à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’hémophilie, notamment les enfants, et qui a considérablement évolué depuis l’initiation de la prophylaxie primaire et secondaire par le FVIII (Facteur Cool recombinant.

Ce projet s’inscrit dans la stratégie de partenariat durable entre Bayer Algérie et les différents acteurs de la santé, ainsi que dans la politique mondiale de Bayer à travers la mise en place de cellules de soins spécialisées dans la prise en charge de l’hémophilie, en offrant les aménagements, les équipements et les formations nécessaires à cet effet. Il s’agit d’un centre particulier conçu aux normes internationales, souligne le Pr Nekkal, chef d’unité hémophilie dans le service d’hématologie et chef de service du Centre de transfusion sanguine (CTS). «Il s’agit d’un don de la première pierre jusqu’à l’équipement. Un projet inédit à l’échelle continentale sans aucune contrepartie pour le laboratoire. Il a la particularité d’être un centre communautaire à toutes les maladies liées à la coagulation.

C’est un centre avec des salles polyvalentes dédiées au diagnostic, au traitement, au suivi et l’accompagnement des patients par une équipe multidisciplinaire. Cette structure peut être aussi dédiée au gré des besoins, en l’occurrence la formation, l’information et la prise en charge», a tenu à préciser le Pr Nekkal. Et de rappeler que l’unité hémophilie de l’hôpital de Beni Messous est déjà un service de référence qui assure depuis 1996 la prise en charge des patients qui sont aujourd’hui au nombre de 300 uniquement au niveau de Beni Messous.

Aujourd’hui, des services d’hématologie et de pédiatrie assurent la prise en charge des hémophilies au niveau national. «De nombreux médecins ont été formés et arrivent à diagnostiquer et à assurer le suivi de ces patients. La nouvelle approche adoptée est la prophylaxie, un traitement avant le saignement, ce qui évite considérablement les complications graves aux patients», a-t-il ajouté.

Un centre de référence aux besoins importants en matière de réactifs et de traitement, dont les coûts sont excessivement lourds, qui nécessitent donc une enveloppe budgétaire de «200 milliards de centimes sont dégagés uniquement pour cette structure et cela est suffisant pour le moment. S’il y a une nécessité d’en rajouter, on le fera», a répliqué Abdelmalek Boudiaf, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, tout en rappelant que tous les traitements sont à la charge de l’Etat et qu’il y a d’autres centres de prise en charge au niveau national.

Le ministre a également mis l’accent sur l’importance de l’externalisation des consultations qui seront assurées au niveau des polycliniques à travers le territoire national. Pour la présidente de l’Association des hémophiles, Latifa Lemhen, ce nouveau centre, le deuxième en Algérie, est la meilleure chose que l’on puisse offrir aux hémophiles. Il s’agit d’une adresse fiable et reconnue pour le diagnostic, le traitement et le suivi, et tout cela réuni autour d’une équipe pluridisciplinaire pour que le malade ne soit pas orienté n’importe où.

La prise en charge d’un hémophile ne se résume pas à une seule injection, a-t-elle souligné, tout en précisant que ce centre a été réalisé à la demande l’association dans le cadre du programme Global alliance for progress (GAP). «Un mémorandum a donc été signé en 2014 entre la Fédération mondiale des hémophiles et le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière», a-t-elle rappelé.

Pour la présidente de l’Association des hémophiles, l’acquisition de ce centre ne règle pas tout, puisque beaucoup de choses restent encore à faire. Actuellement, de nombreux centres de prise en charge sont en manque de réactifs pour le diagnostic et les troubles rares de la coagulation. Face à ce trouble, on peut être confronté à beaucoup d’autres déficits de la coagulation. Ce qui a entraîné des drames, a-t-elle encore alerté.
Revenir en haut Aller en bas
amel zemouchi
Supermoderateur
Supermoderateur
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 20
Localisation : alger
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: PRISE EN CHARGE DE L'Hémophilie   Ven 27 Mai - 22:45

merciii  sunny
Revenir en haut Aller en bas
 
PRISE EN CHARGE DE L'Hémophilie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise en charge sécu mutuelle pour les tire-laits ?
» Prise en charge...?
» séminaire sur l'autisme et sa prise en charge
» troubles du comportement et prise en charge
» utilité d'une prise en charge ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infirmier de Santé Publique  :: Forum généraux :: Congrés et évenement-
Sauter vers: