Infirmier de Santé Publique

Forum Algérien dédier aux Etudiants en Soins Infirmier
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les ganglions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haddad meriem
Supermoderateur
Supermoderateur


Nombre de messages : 80
Age : 21
Localisation : Alger
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Les ganglions    Sam 14 Mai - 7:00



Les ganglions sont de petits organes arrondis, disséminés partout dans l&apos;organisme. On les trouve essentiellement dans le système nerveux et dans le système lymphatique. Dans ce cas-là, ils forment comme de petits renflements où la lymphe, un liquide biologique qui contient de nombreuses cellules intervenant dans la défense de l&apos;organisme, en particulier les leucocytes ou globules blancs, peut s&apos;accumuler. <br>
Fonction<br>
<br>
La principale fonction des ganglions lymphatiques est d&apos;assurer la défense immunitaire de l&apos;organisme, principalement en produisant des anticorps en cas de reconnaissance d&apos;agent extérieur à l&apos;organisme (virus, bactéries, etc.) et en les libérant dans le sang. <br>
Adénopathie<br>
<br>
Ne mesurant généralement pas plus d&apos;un centimètre de diamètre, les ganglions sont répartis dans tout l&apos;organisme (cou, aisselles, aine, etc.). Une augmentation de leur volume, que l&apos;on désigne sous le terme d&apos;adénopathie, est fréquemment retrouvée en cas de maladies infectieuses, mais également en cas de maladies auto-immunes, métaboliques ou cancéreuses. L&apos;analyse des ganglions sentinelles est ainsi très importante pour évaluer l&apos;extension d&apos;un cancer. <br>
Conseils<br>
<br>
La découverte d&apos;un ganglion sous la peau est facilement source d&apos;inquiétude. Pas d&apos;affolement toutefois. Il est normal de sentir à la palpation certains petits ganglions superficiels, notamment au niveau de l&apos;aine, du cou et sous la mâchoire. C&apos;est lorsqu&apos;ils augmentent de volume, qu&apos;il faut s&apos;inquiéter. Le plus souvent, cela signifie juste que le corps se défend contre une infection locale, mais dans certains cas, cela peut être plus grave. Mieux vaut donc consulter, à plus forte raison lorsqu&apos;ils ne sont pas douloureux et qu&apos;il ne sont pas mobile sous la peau
Revenir en haut Aller en bas
 
Les ganglions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ganglions dangereux ?
» La fatigue en questions!
» L'histoire de Sam Hammad
» CCSVI congénital
» Le lymphome, une maladie méconnue, difficile à dépister mais qui se soigne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infirmier de Santé Publique  :: soins infirmier-
Sauter vers: