Infirmier de Santé Publique

Forum Algérien dédier aux Etudiants en Soins Infirmier
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Dialyse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rawia Guendouzi
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 16
Age : 21
Localisation : Alger
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: La Dialyse   Jeu 12 Mai - 18:53


Qu’est-ce que la dialyse ?
Parfois les reins ne peuvent plus assurer leurs fonctions. C’est ce que l’on appelle l’insuffisance rénale. La dialyse permet de substituer aux reins et d’assurer certaines fonctions que les reins ne peuvent plus accomplir.
La dialyse est une méthode de filtration du sang.
La dialyse est un principe d’épuration sanguine. C’est une méthode d’échanges entre deux
solutions, le sang et un liquide appelé « dialysat », au travers d’une membrane semiperméable.
Cette membrane possède de multiples trous ou pores permettant le passage des molécules
d’eau et de solutés de petit poids moléculaire (les solutés de poids moléculaire élevé
comme les protéines plasmatiques, ne peuvent pas traverser cette membrane).
Les mécanismes impliqués dans la dialyse : la diffusion et l’ultra-filtration
La diffusion:
Le transfert des solutés par diffusion au travers de la membrane de dialyse relève d’un
mouvement des molécules contenues dans la solution.
Si la molécule rencontre un pore dont la taille correspond à la sienne, elle traversera la
membrane.
Le « gradient de concentration » du soluté de part et d’autre de la membrane est le
déterminant principal de la diffusion des molécules : plus la solution a une concentration
élevée plus les molécules traversent la membrane en direction de la solution dont la
concentration en solutés est la plus basse.
Les déchets de bas poids moléculaire (urée, créatinine, potassium, etc.) qui s’accumulent
dans le sang du malade entre deux séances, sont éliminés avec le dialysat en fin de séance.
Le transfert des solutés du sang vers le dialysat est rapide, la concentration en calcium
dans le dialysat étant plus élevée que celle du calcium ionisé dans le sang, la séance
permet un transfert de calcium vers le sang du malade (le calcium lié aux protéines ne
diffuse pas). Il en est de même pour le bicarbonate.
L’ultra filtration:
Il s’agit du transfert des molécules d’eau à travers la membrane sous l’effet d’une pression
hydrostatique (dans le cas de l’hémodialyse) ou osmotique (dans le cas de la dialyse
péritonéale).
Cette technique permet d’éliminer l’eau (constituant une charge hydrosodée), accumulée
par le patient oligurique ou anurique entre deux dialyses.
Le contrôle de l’équilibre acido-basique:
En l’absence de fonction rénale, les acides non volatiles provenant de la transformation de
la nourriture ne sont pas éliminés. L’accumulation d’acides doit donc être « tamponnée »
par des bicarbonates transférés dans le sang du patient au cours de la séance.
Les méthodes:
L’hémodialyse périodique :
c’est la méthode la plus utilisée, elle concerne plus de 90 %
des patients.
C’est un mode d’EER qui a pour objectif de rétablir l’équilibre du milieu intérieur grâce à
un traitement discontinu de trois à six heures par séances, en deux à trois séances par
semaine. Elle est réalisée grâce à un circuit extra-corporel du sang et du dialysat, le liquide
de dialyse étant fabriqué par une machine appelée générateur de dialyse.

La dialyse péritonéale
La dialyse péritonéale est plus particulièrement indiquée chez l’adulte jeune en attente
d’une greffe rénale et concerne plus de 5 % des patients.
Cette méthode repose sur l’injection d’un dialysat dans la cavité abdominale grâce à un
cathéter implanté chirurgicalement. Les échanges de solutés s’effectuent à travers la
membrane péritonéale. Le dialysat, une fois saturé en urée, créatinine et autres molécules,
est éliminé. Ces manipulations sont renouvelées manuellement en moyenne quatre fois par
jour (dialyse péritonéale continue ambulatoire ou DPCA) ou réalisées par un appareil
automatisé nommé « cycleur », le traitement s’effectuant alors durant la nuit (dialyse
péritonéale automatisée ou DPA).
La dialyse péritonéale est réalisée à domicile soit par le patient lui-même, par un proche
ou par un cabinet d’infirmiers libéraux après une période d’apprentissage.
http://hopital-prive-clairval-marseille.ramsaygds.fr/sites/default/files/styles/article_header_desktop/public/nephro-dialyse_peritoneale.jpg?itok=i7EzWax2
Revenir en haut Aller en bas
 
La Dialyse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» étude de cas en dialyse
» hospitalisations à gogo!!!
» Quoi de vraiment utile ?
» LE COIN REGIME
» Choix du poids pour dénutrition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infirmier de Santé Publique  :: Forum généraux :: Présentation des membre-
Sauter vers: