Infirmier de Santé Publique

Forum Algérien dédier aux Etudiants en Soins Infirmier
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 feuilles de température

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yahia mahammed samira
Supermoderateur
Supermoderateur


Nombre de messages : 21
Age : 20
Localisation : alger
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: feuilles de température   Lun 2 Mai - 17:05


Feuilles de température


C’est un graphique clinique , qui porte des indications fixes imprimées , qui sont variables selon les services . On y ajoute des indications manuelles ( nom , prénom , âge du patient , date de naissance , numéro d’entrée du patient , année , mois , jour , nom du service , si il y a un régime , les constantes : température du matin et du soir , pouls , tension artérielle , respiration , diurèse : taux des urines par 24 heures , les selles , médicaments , poids , taille ... )
Les graphiques doivent être faits avec des signes différents ou avec des couleurs différentes .

aLes signes conventionnels sont :
n Pour la température
+ pour le pouls ou nSelon le service
- pour la respiration
/// pour la tension artérielle
“Stabilo” pour la diurèse

aLes couleurs conventionnelles sont :
Rouge pour le pouls
Noir pour la respiration et la tension artérielle
Bleu pour la température
Jaune ou vert pour les urines
Cette feuille sert à inscrire de façon fiable et vérifiable des données observées à différents niveaux . Elle sert à assurer le passage des informations concernant le patient . C’est une synthèse entre le patient et le médecin .
Elle doit être placée dans le dossier du patient à sa sortie . Elle peut être utilisée comme preuve au tribunal .

a Signes vitaux qui vont y figurer :
Ils constituent l’ensemble des manifestations biologiques et physiologiques de la vie . Normalement , ils se manifestent de façon constante , à l’exception des variations physiologiques et individuelles , qui une fois leur cause connue , sont également constantes .
Chez l’homme , toute répercussion d’ordre biologique ou psycho social se répercute sur 1 ou plusieurs des signes vitaux . Température corporelle , pulsations , tension artérielle , respiration , selles et urines .
L’objectif du recueil des signes vitaux a pour objectif de permettre l’évaluation du degré de santé de l’homme .
Cela permet aussi la pose du diagnostic médical et permet le suivi de l’évolution de la maladie , ainsi que de sa régression . Cela donne la réponse de l’organisme aux thérapeutiques appliquées .
nTempérature corporelle
L’homme est un homéotherme , c’est à dire qu’il possède la faculté de maintenir constante sa température corporelle interne indépendamment de celle du milieu extérieur . D’où le besoin d’une thermorégulation , pour maintenir l’équilibre entre la production et la dispersion de chaleur de notre corps . Elle mesure la chaleur de notre corps , et provient des différentes oxydations cellulaires . La température subit des variations normales , mais qui sont très légères ( ½ à 1°C par 24 heures ) . Ces variations sont reconnues comme physiologiques et elles dépendent de plusieurs facteurs :
- Toute activité physique
- Tout effort intensif cérébral
- Digestion
- Le rythme nycthéméral : en 24 heures , les alternances de veille et de sommeil
- Le sexe
- l’âge : la température est plus basse chez les personnes âgées
- Climat : la température est plus élevée dans les pays tropicaux
- La région anatomique : la température périphérique est plus basse que celle des organes internes
aGrandes variations pathologiques :
Hypothermie : température très basse ( 36 °C )
Hyperthermie : température trop élevée ( 38 °C )
Pyrexie : 39°C
Hyperpyrexie : à partir de 40°C
aNormes de la température périphérique
- Rectum : 36,7°C le matin
- Creux de l’aisselle : 35,6 °C le matin
- Bouche : 36,1°C le matin
- Vagin , comme le rectum : 36,7°C le matin
Comment prendre la température ?
Il y a 2 variétés de température :
- La température centrale , ou la température des organes , qui est non mesurable avec le thermomètre médical
- La température périphérique , évaluée au niveau des cavités naturelles , et aussi au niveau des surfaces cutanées , au passage des gros vaisseaux .
La température corporelle doit être prise à heures régulières , en principe , 2 fois par jour ( 8h - 17 h )
Dans certains cas , sur prescription médicale , elle peut être prise toutes les 3 heures . Le malade doit être au repos depuis 20 à 30 minutes : repos physique ( allongé ) et repos psychique ( loin d’une émotion ) . Devant une température anormalement élevée ou trop basse , il faut toujours recommencer la prise de température pour vérifier .
Le thermomètre médical:
se compose d’un réservoir qui contient du mercure , d’une tige fine qui est fixée devant une échelle graduée en 1/10ème de degrés , de 35°C à 42°C .
Il est basé sur le principe de la dilatation des corps à la chaleur : avec la chaleur , le mercure monte .
Il y a à la base un petit étranglement pour que le mercure ne redescende pas tout seul et qu’on puisse lire la température .
Dans la mesure du possible , le thermomètre doit être individuel . Après usage , il doit être lavé à l’eau froide savonneuse . Bien rincer et ne pas oublier de faire redescendre la colonne de mercure . Une fois lavé , essuyer le thermomètre . Le ranger dans un étui si possible .
La température buccale peut être prise , selon les personnes . On ne l’utilisera pas avec des enfants ou avec des agités .
Température au niveau des gros vaisseaux :
Creux axillaire : sous l’aisselle . L’artère axillaire y passe .
Creux poplité : passage de l’artère poplité , derrière le genou .
Pli de l’aine : passage de l’artère fémorale .

nPulsations
Plus communément appelée le pouls . C’est une manifestation biologique de la fonction circulatoire . C’est la distension des artères sous la poussée sanguine . Cette distension est provoquée par la contraction cardiaque du ventricule gauche .
C’est le battement que l’on perçoit en appuyant légèrement l’index et le médius sur l’intérieur du poignet , dans la gouttière radiale , qui est située dans l’axe du pouce .
Ce soulèvement est causé par le passage du sang qui vient du coeur et qui va dans l’artère radiale .
Il y a autant de pulsations que de battements cardiaques .
aNormes :
130 à 140 pulsations / minute chez le nouveau né
100 à 110 à 1 an
80 à 90 à 10 ans
70 à 80 chez l’adulte
55 à 60 chez le vieillard
a Il y a des variations physiologiques normales :
- Effort
- Digestion
- Pendant la grossesse ( accéléré )
- Lors d’émotions
- Lors d’une exposition à la chaleur
aVariations pathologiques :
*Un pouls irrégulier s’appelle une arythmie .
*Un pouls ralenti s’appelle une bradycardie . Cela se retrouve chez les grands sportifs .
*Un pouls accéléré s’appelle une tachycardie .
*Pouls filant ou filiforme : on n’arrive pas à repérer le pouls .
*Pouls bondissant
On prend le pouls au repos , en même temps que la température . Cela s’effectue avec 2 ou 3 doigts , mais jamais avec le pouce .

nTension artérielle
C’est la pression qui règne dans les vaisseaux . Elle permet l’évaluation du travail cardiaque et l’évaluation de la résistance offerte par les vaisseaux périphériques . C’est la pression du sang qui circule dans les artères .
Tension artérielle normale chez l’adulte : aux alentours de 12-7 . Le 1er chiffre correspond à la maxima , c’est la contraction du coeur , ou pression systolique . Le 2eme chiffre correspond la minima . C’est le relâchement du coeur , ou pression diastolique .
aPrincipales perturbations de la tension artérielle :
Hypotension : maxima < 8
Hypertension : tension haute : Maxima 16
nRespiration
C’est un phénomène biologique , automatique et réflexe . Il y a 2 mouvements :
- Inspiration : les muscles de la cage thoracique se contractent , l’air rentre à l’intérieur des poumons . C’est le temps actif de la respiration .
- Expiration : c’est le temps passif de la respiration . Elle est due au relâchement musculaire qui provoque la rétraction pulmonaire .
Les poumons absorbent de l’oxygène à l’inspiration et rejettent du gaz carbonique à l’expiration .
Normalement , cette respiration est souple , ample , régulière , silencieuse , et se fait par le nez . Le rythme respiratoire est de 16 à 20 respirations / minute chez l’adulte .
Le rythme respiratoire est de 30 à 50 respirations / minute chez l’enfant .
Il y a des variations physiologiques :
- volonté
- température ambiante : la chaleur augmente le rythme respiratoire
- rythme journalier : au sommeil , la respiration est ralentie
- stress , émotion
- âge
- position corporelle : la respiration augmente en position debout
Variations pathologiques
Dyspnée : difficulté à respirer caractérisée par modification du rythme et amplitude du rythme respiratoire
Polypnée : accélération du rythme respiratoire
Bradypnée : ralentissement du rythme respiratoire
Apnée : pause plus ou moins prolongée des mouvements respiratoires
Respiration stertoreuse : respiration qui s’accompagne d’un ronflement
Respiration striduleuse : sifflement
aPrise de la respiration
Elle s’effectue de préférence à l’insu de la personne soignée , afin d’éviter toute modification du rythme respiratoire , provoquée par la volonté ou le stress .
Elle se fait avec un chronomètre , ou la trotteuse d’une montre , et simplement en regardant le thorax se soulever , et également au toucher . Chez un enfant , c’est le ventre qu’on regarde se soulever .

nPesée
Il faut toujours effectuer la pesée dans les mêmes conditions . De préférence le matin , avant le petit déjeuner , toujours avec la même balance . La même personne doit être habillée de la même façon .

n Diurèse
C’est la quantité d’urine produite par les reins dans un temps donné . La diurèse normale est de 1,2 à 1,5 L par 24 heures .
Miction : action d’uriner
La diurèse se fait sur prescription médicale en cas de surveillance particulière , après une opération , chez les malades du rein , ou chez les gens atteints d’affections cardiaques .
Variations physiologiques
*Boissons ingérées : plus on boit , plus on urine .
Il faut au minimum 1,5 L d’eau par jour pour un bon fonctionnement rénal .
La température ambiante joue sur cette diurèse : la chaleur diminue la diurèse
*Polyurie : la diurèse est trop élevée
*Oligurie : diurèse en baisse par rapport à la normale
*Rétention urinaire : se caractérise par une émission d’urine normale par le rein , mais qui est associée à une impossibilité de miction . L’urine est stockée dans la vessie , et cela provoque des douleurs abdominales très violentes .
*Anurie : il n’y a pas d’urine . C’est le rein qui ne secrète plus d’urine .
*Pollakyurie : mictions fréquentes et peu abondantes .
*Dysurie : difficultés et douleurs quand on urine . On observe également la couleur des urines , qui peu varier selon les aliments ingérés ( betterave ) . On peut également contrôler l’odeur des urines .
Comment faire le recueil ? Cela se fait le matin . On choisit une heure fixe ( 8 heures ) . On fait uriner le patient , on jette les 1eres urines , et on garde les urines jusqu’au lendemain 8 heures.

nSelles
Ce sont les déchets de la digestion . Une selle normale est quotidienne , moulée et brunâtre , à part chez le petit enfant , où elle peut être pâteuse et jaune d’or .
Variations :
+ Constipation : stase des matières fécales dans l’intestin , qui peut aboutir à un fécalome . Faire attention surtout chez les personnes âgées .
+ Diarrhée : la fréquence est trop importante
Conseil :
*Pour éviter la constipation : boire de l’eau fréquemment ( 1,5 L par jour )
Les anti dépresseurs constipent . Aller à la selle , même si on n’a pas envie . Manger des aliments riches en fibres et cellulose ( salade , épinards , fruits frais ) . Eviter les laxatifs . Faire de la gymnastique .
*Pour éviter la diarrhée : ne pas manger trop chaud , n i trop froid , pareil pour les boissons . Manger des aliments sans résidus ( riz , pâtes , tapioca ) , ou des aliments contenant du potassium ( banane ) . Eviter les sucreries , la charcuterie ...
Revenir en haut Aller en bas
 
feuilles de température
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» moyenne température annuelle à Lyon Bron
» Température optimale
» Forte hausse de température
» Température à l'air libre
» Quelle température choisir pour déshydrater ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infirmier de Santé Publique  :: soins infirmier-
Sauter vers: