Infirmier de Santé Publique

Forum Algérien dédier aux Etudiants en Soins Infirmier
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les pansements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fella Djari
Supermoderateur
Supermoderateur
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 22
Localisation : alger
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Les pansements   Dim 1 Mai - 22:56

         Les pansements
 
I- DEFINITION :
     Un pansement est un ensemble d'actes, eu niveau d'une région malade, blessée ou opérée, répondant à un but de désinfection, de protection, de compression, d'absorption, de contention et de résolution.
Un pansement permet le recouvrement de la plaie au moyen de compresses stériles fixés par un bandage ou de l'adhésif. Il doit être conçu pour s'adapter à une plaie donnée à un stade de cicatrisation donnée.
 
II- Préparation du chariot à pansement:
       1 ) Sur le rayon supérieur:
* Flacons verseurs à antiseptiques (alcool, dakin, eau oxygénée,  etc. ...)
* Boite ou tambours stérilisés contenant des compresses.
* Eprouvette ou verre contenant de l'alcool à 90° dans lequel plonge une pince à servir (pince louguette).
* pince à pansement dans une boite stérile pour les pansements aseptiques et pour
       les pansements septiques:
           -Pince de Kocher
           -Pince de péan, de terrier.
           -Sondes cannelées
           -Pinces à disséquer avec et sans griffes.
           -Ciseaux droits et courbes.
           -Ciseaux fins pour ablation du fils de suture.
 
      2 ) Sur le rayon inférieur ou moyen :
* Pommades diverses.
* Gants stériles et gants propres
* Bandes et bandages de corps
* Leucoblaste de tailles diverses et élastoblaste
* Conteneur des objets tranchants souillés
* Bons d'examens
      3 ) Sur le rayon inférieur :
* Tout le matériel septique
            + Réniformes
            + Poubelles (collective ou individuelle)
            + Alèze en caoutchouc
 
III-  Manière de faire un pansement :
      1 ) A deux personnes: panseuse et aide panseuse :
L'aide  panseuse:
* Ferme les fenêtres et installe le malade.
* Elle ouvre le lit et fait à replier les draps en respectant la pudeur du malade.
* Elle prépare sur le drap replié, soit une alèze personnelle au malade, et ne servant qu'au pansement,
      soit du coton ou un linge sur lequel dépose le réniforme.
* Elle enlève le bandage ou le leucoplaste mais ne touche pas aux compresses qui adhérent à la plaie (si
      les compresses adhérent au leucoplaste, laisser la panseuse retirer le pansement)
* Elle verse de l'alcool sur les mains de la panseuse et lui présente si besoin (pst septique, anus
      artificiel, pst très aseptique : brûlures) une paire de gants
* Elle ouvre les boites et avec une pince longuette présente, soit les instruments, soit les compresses,
      soit les plumasseaux
 
* EVITER LES FAUTES D'ASEPTIE :
*Ne jamais passer les mains ou les bras au dessus d'une boite stérile ouverte.
*Ouvrir les boites, l'extérieur posé à plat
*Tourner les couvercles à trous quand on referme les boites
 
* Elle verse, au fur et à mesure des besoins et selon des désirs de la panseuse les antiseptiques sur les compresses, en veillant à le faire au dessus du réniforme. Lorsque le flacon verseur n'a pas servi depuis plusieurs heures, verser le premier jet dans le réniforme.
La panseuse :
Après s’être passé les mains à l’alcool, prend des pinces pour retirer les dernières compresses sales et, à l’aide de compresses imbibées d’antiseptiques, nettoie le tour de la plaie, avant la plaie elle-même, en allant des bords de la plaie vers l’extérieur et en changeant de compresses.
Dans les plaies très souillées, changer les pinces après le nettoyage.
* Elle recouvre la plaie d’une ou de plusieurs compresses, met des plumasseaux et dépose les instruments       dans un réniforme.
* La panseuse, aidée de l’aide panseuse termine le pst en mettant soit le leucoplast, soit le bandage
   de corps ou autre…
* Installer le mde confortablement, vider dans le seau à pst sales les compresses et plumasseaux souillés.
* La panseuse ne doit jamais toucher un objet non stérile au cours du pst.
* L’aide panseuse ne doit jamais toucher un objet stérile.
      2 ) cas ou la panseuse doit faire un pst seule :
Elle peut :
*Soit utiliser le couvercle de la boite de pinces individuelle, soit flamber un plateau
*Soit déposer un champ stérile sur une tablette prés du mde.
*Déposer dessus : compresses, plumasseaux, deux pinces stériles.
*Avoir sur le chariot, à sa portée, les antiseptiques et le réniforme pour les compresses souillées, la panseuse défait le pst, met des gants, ou bien se passe les mains à l’alcool .Elle prend les pinces et fait le pst comme la méthode ci-dessus. En ayant soin de tenir les deux pinces dans la même main quand elle se sert des antiseptiques.
 
Pansement simple :
Les psts secs sont employés pour les plaies opératoires aseptiques.
Le pst est fait selon la technique précédemment décrite .Après le nettoyage de la plaie, on met une ou plusieurs compresses et on recouvre avec un leucoplast.
NB : +désinfection de plaie aseptique : de l’intérieur vers l’extérieur.
        +désinfection de plaie septique : de l’extérieur vers l’intérieur.
 
Pansement humide:
      1) pansement humide chaud :
* désinfecter  une cupule et y mettre de l’eau stérile très chaude.
* Y tremper compresses et coton hydrophile stériles après avoir calculer la grandeur nécessaire
* A l’aide de deux pinces ou de gants stériles, essorer les compresses et les poser sur la région atteinte, en ayant soin de ne pas brûler le malade.
* Essorer ensuite le coton, l’étirer et le déposer sur les compresses.
* Recouvrir avec du coton cardé en le faisant déborder largement pour éviter que le mde ne soit mouillé.
* Terminer le pst par une bande ou un bandage.
* On peut également utiliser un pst stérile tout fait, le tremper dans l’eau bouillie et l’essorer.
      2 ) pansement humide chaud alcoolisé :
* désinfecter une cupule dans laquelle on met de l’eau bouillie très chaude.
* Y tremper compresses et coton comme ci-dessus.
* Essorer les compresses en les tordant au moyen de deux pinces.
* Verser un peu d’alcool dessus et vérifier que le pst ne soit pas trop brûlant avant de l’appliquer au malade.
* Terminer comme précédemment.
       3 ) pansement froid :
Le pst humide froid peut être alcoolisé ou non.
* Essorer compresses et coton dans de l’eau  stérile (s’il y’a plaie).
* Renouveler toutes les deux heures.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les pansements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA PTOSE MAMMAIRE
» autorisation exceptionnelle du foulard sur la tête? urgent, help...news p4
» pansement
» photos du nez de mon fils!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infirmier de Santé Publique  :: Espace des étudiant infirmier :: Cour et support théorique :: SEMESTRE 2 :: Soins Infirmier-
Sauter vers: