Infirmier de Santé Publique

Forum Algérien dédier aux Etudiants en Soins Infirmier
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La tension arterielle et les pulsations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fella Djari
Supermoderateur
Supermoderateur
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 22
Localisation : alger
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: La tension arterielle et les pulsations   Dim 1 Mai - 22:41

Les  pulsations :

 I- Définition :

Le pouls est la sensation de soulèvement perçu par les doigts  qui dépriment une autre superficielle sur un plan osseux.
 II- Différentes façons de prendre les pulsations :
v  Artère radiale
v  Artère humérale
v  Artère temporale
v  Carotide externe (devant l’oreille)
v  Carotide interne (en avant de cou)
NB : pendant une opération, il est souvent plus facile de recherche les pulsations à ces différents niveaux, qui à l’artère radiale. 
v  Artère abdominale
v  Artère fémorale (pli de l’aine)
v  Artère poplitée (sous le genou)
v  Artère pédieuse (au dessus du pied)
 III- Variation des pulsations :
 1- variations physiologiques
Elles varient suivant certains facteurs.
a) âge
b) émotions: Toutes émotions provoquent une accélération du rythme
c) efforts : Accélération du rythme correspondant à l’accélération des contractions cardiaques
2- variations pathologiques
Elles reflètent l’état du cœur. Elles sont en rapport avec la rapidité, la régularité et l’amplitude cardiaques
a)rapidité :
Le pouls peut être : - Accéléré : tachycardie
                           - Ralenti : tachycardie
a- Tachycardie :Elle se rencontre dans les états fébriles, les intoxications, les affections cardiaques, les phlébites, les embolies, les hyperthyroïdies (maladies de basedow) etc.…
 b- Bradycardie :
v  Affections cardiaques
v  Traitement par la digitaline
v  La bradycardie peut se retrouver dans une maladie spéciale dite :
 
* Pouls lent permanent : Le pouls peut se ralentir au point de descendre et de maintenir à un rythme de 30 à 40 pulsation/minute et même jusqu'à 20 puls/minute 
 
b) régularité :
Les irrégularités du pouls sont assez fréquentes et n’ont pas de significations inquiétantes
 *Arythmie : Pulsation irrégulière et de force inégale. Lorsque le rythme est rapide, on dit qu’il y a tachyarythmie et inversement en cas du ralentissement : dradyauthmie
* Pouls bigéminé : Deus pulsations rapprochés, suivies d’un intervalle  plus au moins long la 22 pulsations correspond à une extrasystole .il se rencontre dans les intoxications à la digitale.
 * Pouls alternant : Succession rythmée d’une pulsation normale et d’une pulsation faible.
 *Pouls intermittent :  Interruptions temporaires des pulsations .
 
   c) amplitude
* Pouls filiforme : Pouls petit donnant au doigt, la sensation d’un fil (péritonite hémorragie, etc.…).
* Pouls dicrote : Deux pulsations pour une contraction cardiaques (fièvre typhoïde).
* Pouls bondissant : Perception d’un soulèvement brusque et intense (insuffisance acra tique).


LA TENSION ARTERIELLE :

I- DEFINITION :

La tension artérielle ou Tia est la pression sans laquelle le sang circule dans le vaisseau    elle est dur :
v  à la force de contraction du cœur
v  à, la force de résistance des vaisseaux
v  à la masse sanguine

II- TENSION ARTERIELLE NORMALE :

Il faut distinguer dans la tension artérielle
v  La tension maxima ou systolique, en rapport avec la contraction ventriculaire
v  La tension minima ou diastolique qui traduit la résistance des vaisseaux au moment de la diastole ventriculaire.
L’écaut entre la tension maxima et la tension minima est dite : tension différentielles la tension est plus faible chez la femme et l’enfant que chez l’homme 

III- VARIATION DE LA TENSION ARTERIELLE

1) hypertension :
Lorsque la tension maxima est supérieure à 14 et la minima sup à 9, ou admet qu’il y a hypertension .Elle se rencontre dans l’artériosclérose les néphrites, le diabète, la ménopause.
2) hypotension :
Correspond à une tension maxima inférieure à 10.chez un grand blessé, elle peut descendre très bas, au dessous de 5.
Elle se rencontre dans les états de choc, les maladies infectieuses, la maladie, l’addisou, les anémies, les maladies, cachechisantes
Revenir en haut Aller en bas
 
La tension arterielle et les pulsations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la prise de tension artérielle : Législation ???
» Comment demander une pension d’invalidité ?
» Quelle rapport de tension à appliquer en tension contiue et en alternative en HT
» Multi injection de tension dans un alim de commande
» creux de tension ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infirmier de Santé Publique  :: Espace des étudiant infirmier :: Cour et support théorique :: SEMESTRE 2 :: Soins Infirmier-
Sauter vers: